Logo SeaTech

Partenariat CS/SeaTech : « Faire ensemble de l’innovation un cap et une force »



SeaTech et l’entreprise Communication & Systèmes ont signé une convention de partenariat portant principalement sur l’encadrement d’étudiants. Des projets de recherche communs ont déjà permis l’élaboration de solutions industrielles dans le domaine de la sécurité maritime.

Concepteur, intégrateur et opérateur de systèmes critiques dans les domaines de l’aéronautique, du spatial, de l’énergie, de la défense et la sécurité, CS (170 M€ de CA) compte 1800 collaborateurs en France et à l’étranger.

Déjà présente sur le forum entreprises de SeaTech, ce partenaire de la DGA propose chaque année des stages, recrute au sein de l’école et accueille des doctorants pour des thèses CIFRE. CS est également membre du conseil de perfectionnement et du conseil d’orientation stratégique de l’école d’ingénieurs jouant ainsi un rôle dans sa stratégie de développement pédagogique. Elle a notamment soutenu la création d’un diplôme d’ingénieurs par apprentissage en Innovation et Maintenance des Systèmes Numériques (IMSN) pour lequel 20 apprentis sont attendus à la première rentrée en septembre 2020.

La convention de partenariat, signée début juillet, renforce ainsi les liens entre SeaTech et CS à travers une implication accrue de l’entreprise dans les projets d’études portés par les élèves de seconde et troisième années. Ces derniers pourront manipuler des technologies de pointe, bénéficier d’un suivi de projet par des experts ou encore développer des briques technologiques de projets innovants. Avec ce partenariat, l’entreprise pourra identifier plus rapidement « les potentiels d’évolution sur le plan technique, de carrière et à l’international, souligne Philippe Coupard, directeur de l’agence CS à Toulon. On peut entrer à CS à Toulon et finir à l’étranger. »

« C’est la 5e convention de partenariat que nous signons avec une entreprise. Celle-ci est le fruit d’une convergence de point de vue dans la conception de systèmes d’intégration, apprécie Éric Moreau, directeur de SeaTech. J’ai noté que votre devise est « l’innovation est une force ». Le nôtre « cap sur l’innovation ». Alors je souhaite qu’ensemble, nous fassions de l’innovation un cap et une force. »

Solutions technologiques

De 2014 à 2017, CS et l’Institut Méditerranéen d’Océanologie (MIO), Unité Mixte de Recherche CNRS commune à l’Université de Toulon (UTLN) et à Aix-Marseille Université (AMU) ont travaillé sur le projet Rapid Hesperides visant à connaître l’impact des conditions atmosphériques et des réflexions de la surface de l’eau sur les distances de DRI (détection/reconnaissance/identification) infrarouge de viseurs optroniques.

Un second projet Rapid, baptisé Diamant, a été développé en collaboration avec le Laboratoire d’Informatique et des Systèmes (LIS), UMR CNRS, elle aussi commune à l’UTLN et à l’AMU. Il concerne l’élaboration d’un système automatique de surveillance d’un plan d’eau à l’aide de caméras permettant de détecter en temps réel les navires présents et les identifier. Ce système pourrait être utilisé pour prévenir les collisions ou les attaques de piraterie. Le projet Rapid Diamant a été présenté au Président de la République lors du salon Euronaval d’octobre 2018.



SeaTech - http://seatech.univ-tln.fr/Partenariat-CS-SeaTech-Faire-ensemble-de-l-innovation-un-cap-et-une-force.html - info.seatech@univ-tln.fr