[Témoignage] Denis CARRETERO

Voilà 5 ans que Denis Carretero est entré dans la vie active, avec un diplôme d’ingénierie « conception de systèmes mécaniques » en poche. En intégrant d’emblée l’une des plus grandes industries françaises, Denis suit, au sein de DCNS, un parcours évolutif qui d’ores et déjà le hisse à des fonctions de chef de projets R&D.

« J’étais un spécialiste de rien mais un curieux de tout »

Depuis votre entrée dans la vie active, quel a été votre parcours professionnel ?

Je suis entré chez DCNS, division Services à Toulon, en 2008, en tant qu’ingénieur d’études sur des domaines assez classiques qui ont fait appel à mes différentes connaissances mécaniques. Puis rapidement, j’ai pris en charge quelques études plus orientées R&D et depuis 2010, je suis passé Chef de Projets Recherche & Développement, toujours au sein de DCNS Toulon. Je m’occupe essentiellement de tout ce qui touche à l’inspection des coques et des structures des navires de la Marine, bâtiments de surface et sous-marins, ainsi que des applications plus orientées sur la marine civile et les marchés offshore.

C’est le parcours que vous espériez suivre en sortant de l’école ?

C’était pour moi le poste idéal d’autant que, pour des raisons personnelles, je souhaitais rester dans les abords de Toulon. J’ai eu la chance de pouvoir me positionner comme un candidat sérieux grâce à mon stage de fin d’études que j’avais déjà réalisé chez DCNS à Lorient, au sein de la division Systèmes Navals de Surface. J’avais également effectué mon stage de 2ème année chez DGA, au Bassin d’Essais des Carènes, ainsi, par ma formation et mes stages, j’ai pu montrer ma volonté d’intégrer le milieu industriel naval.

Qu’est-ce que votre formation vous a principalement apporté ?

Les stages de longue durée que nous effectuons dès la 2ème année sont, à mon avis, un atout important qui nous permet de mieux appréhender la réalité du monde industriel. En fin de seconde année, j’ai choisi la spécialisation « conception des systèmes mécaniques » pour garder le plus large éventail de connaissances et apprendre les bases de la culture de l’innovation. Pour résumer, en sortant de mes études, j’étais un spécialiste de rien mais un curieux de tout ! On nous donne une boîte à outils et on nous inculque une ouverture d’esprit technique qui nous permet de savoir aborder un problème, rechercher la solution et de nous adapter facilement à des situations nouvelles.

Vous ne regrettez pas votre choix, notamment de ne pas avoir poussé votre cursus encore plus loin, dans le domaine de la recherche par exemple ?

Je n’ai aucun regret car j’avais vraiment envie de continuer sur ma lancée après mon stage de fin d’études. Une fois mon diplôme d’ingénieur en poche, je me suis tout de même interrogé sur la poursuite de mes études mais j’ai préféré intégrer le monde professionnel

Contacts

École d’Ingénieurs SeaTech - Université de Toulon
Avenue de l’Université
83130 LA GARDE
Tél. : 04 83 16 66 60