[Témoignage] Calypso Rat

Née d’un père passionné par Cousteau et la plongée sous-marine, Calypso se rêvait météorologue. Ce sera finalement l’école d’ingénieurs spécialisée dans les technologies marines, visiblement sans regret. C’est écrit sur son pull : « SeaTech est magique ».

Pourquoi vous être présentée aux élections du Bureau des Élèves (BDE) ?

C’est vrai qu’il y a plusieurs associations à SeaTech : voile, aéromodélisme, robotique… Alors pourquoi le BDE ? En fait, j’aime bien gérer les choses (rire). En première année, j’ai participé au gala de l’école et j’ai adoré. Mais il y avait des points que j’aurais aimé voir améliorés. J’ai toujours pensé qu’il est plus facile de critiquer que d’essayer de faire les choses soi-même. Il faut prendre les choses en main, voir si on en est capable et comprendre pourquoi nos prédécesseurs n’ont pas fait autrement.

Comment se sont déroulées les élections au BDE ?

C’était très amusant. On avait mis en place des activités ludiques : petits-déjeuners, crêpes party et le « SOS tartiflettes ». Il suffisait d’appeler et on en livrait une part. L’idée c’était de montrer qu’on allait tout donner pour les étudiants pendant notre mandat d’un an. Je me souviens avoir dû acheter des pommes de terre à 20h n’en ayant plus assez pour honorer les commandes. La rivalité lors des élections est bon enfant. Les autres avaient mis en place des activités similaires et, après les élections, nous leur avons proposé de nous rejoindre. Ils ont aussi de bonnes idées alors pourquoi s’en priver ?

Quel est le rôle du BDE ?

Son rôle principal est de coordonner les associations pour qu’elles interviennent toutes au cours des différents évènements organisés dans l’année. Cela crée du lien entre les étudiants pour que SeaTech soit une vraie famille et pas seulement un établissement où l’on passe des diplômes. Lorsque j’ai participé au 4L Trophy, au départ, devant l’école, tous les étudiants étaient là pour nous soutenir. Cela a été un grand moment d’émotion. L’école nous pousse à nous engager dans la vie associative et nous en donne les moyens : on reçoit des aides financières, on nous met des locaux à disposition et même du matériel. Le BDE est là pour que les étudiants se sentent bien à SeaTech, s’en souviennent et en soient fiers même dix ans plus tard.

Qu’avez-vous mis en place durant vos études ?

En premier lieu, l’accueil des nouveaux étudiants. Ils viennent de toute la France, ne se connaissent pas alors à travers un rallye dans les rues de Toulon, on fait en sorte que tout le monde se rencontre au moins une fois. Et en tant que secrétaire, je suis surtout intervenue lors du gala : louer une salle, mettre en place un système de navette depuis l’école, trouver un traiteur, mettre à disposition des éthylotests, des préservatifs… Tous les ans on sort un nouveau vêtement, il y a eu le pull, le pantalon, la casquette… SeaTech attend de ses futurs ingénieurs qu’ils sachent prendre des initiatives, nous permet de le faire à travers de nombreuses associations et nous pousse à faire des choses que l’on aime. Pour ça, SeaTech est magique !

Est-ce facile de conjuguer études et vie étudiante ?

Je suis une personne très bien organisée, voire maniaque. Là-dessus, je ne suis pas un modèle (rire). Je tiens un planning et donne des priorités : d’abords les cours ! Si on venait me parler du gala, je disais « non, plus tard » ! Je pense que participer à la vie de l’école nous rend plus adulte. Aujourd’hui, nous sommes capables de prendre des responsabilités, de gérer des projets et des budgets alors que nous ne sommes qu’étudiants. Et ça, je le vois à travers les entretiens de stage que j’ai passés, les employeurs y sont réceptifs.

Contacts

École d’Ingénieurs SeaTech - Université de Toulon
Avenue de l’Université
83130 LA GARDE
Tél. : 04 83 16 66 60